Partagez
Aller en bas
avatar
Messages : 4
Points : 8
Date d'inscription : 04/06/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Borréas La guerrière apprentie

le Mar 5 Juin - 12:18:15
Enfant unique de son père Kashinn, nièce du chef Priceross de la tribu du nord, Borréas fut élevée à la dure dans son village de guerriers, les Abagaïs.


Les Abagaïs étaient une tribu fière et pleine de principe tel que la famille, l’honneur ainsi que la force ! Les pères étaient des guerriers qui se battaient le village. Les mères faisaient tourner l’économie en vendant les trophées de leurs maris ou en tenant des échoppes jusqu’à leur grossesse.
Elles donnaient systématiquement naissance a des jumeaux, un garçon et une fille. Après chaque accouchement les mères mourraient naturellement pour laisser sa place a sa fille. Le père se devaient de former le fils à devenir un brave guerrier en lui inculquant les principes et en le formant au combat.


Cependant l’histoire de Borréas fut plus compliquée…


Etant né enfant unique son père n’avait pas de fils à formé et décida donc de transmettre son savoir de la guerre et des combats à sa seule fille. Mais Borréas n’était pas un homme et cela était mal vu par le village qu’une femme se batte, de plus son corps ne pouvait suivre la formation de son père car elle ne possédait pas la morphologie d’un homme. Elle représentait la honte aux yeux de son village ainsi que de son père…


A cause de cela elle se renferma vite sur elle-même et évita un maximum le contact avec les autres.


Un jour durant l’année de ses 21 ans, le village fut attaqué par un clan ennemi.
Tous les hommes se sont battus et Kashinn envoya sa fille se battre au péril de sa vie malgré son manque de force et d’expérience, tout cela au nom de l’honneur !
Mais Borréas n’étant pas prête à se battre essaya de rester cacher pour survivre. Elle vit, caché de tout regards, le massacre des familles, des enfants. Elle vit le sang giclé sur le sol, elle entendit les hurlements de douleurs. Elle croisa même le regard de son oncle, le chef du village lorsqu’il fut transpercé par l’épée du chef ennemi. Son cœur battait à toute vitesse mais la peur la paralysait.
Elle ne put aider personne.


Finalement les Abagaïs gagnèrent le combat malgré de nombreuses pertes dont celle de leur chef.
Kashinn vit le corps sans vie de son frère, il s’en approcha, tomba à genoux mais ne pleura pas. Il était impensable qu’un guerrier pleur devant les siens d’autant plus qu’il allait devoir reprendre le rôle de son frère. Il ne pleura pas mais il était empli de tristesse.
Borréas sorti de sa cachette pour rejoindre son père mais lorsqu’elle commença son approche, son père releva la tête vers elle et la regarda avec des yeux noirs. Quand il vit sa fille, qui s’était caché au lieu de se battre et de défendre les siens, sa tristesse se transforma en rage. Il se leva, avancé jusqu’à Borréas et la gifla avec une telle force qu’elle fu envoyée mètres en arrière.


Son père lui cria devant tout le village :
« Tu es une honte, pour moi, pour le village et pour ta mère ! Dire qu’elle a donné sa vie pour te donner naissance, et tu n’es même pas capable de te battre ?! Relève toi et fais-moi face ! Si tu ne te relève pas… »


Il attendit une réaction de sa fille, mais elle ne bougea pas, elle avait le regard dans le vide, plein de larme de douleur, physique et émotionnelle. Elle n’avait rien pu faire, toute sa vie on l’a harcelé, rabaissé car elle n’était pas un homme. Comment pouvait-elle se relevé après tant d’échec. Elle resta donc allongée au sol.


« … Alors tu n’as plus rien à faire ici ! » Dit son père.


Kashinn l’attrapa par le bras et l’emmena jusqu’au port le plus proche. Une fois sur place et la confia à un marin qui se rendait a Eorzéa. Toujours sans se débattre en sans rien dire elle fut transportée jusqu’à ce pays encore inconnu pour elle.
Son voyage dura 7 jours. Le premier jour elle ne parla à personne sur le bateau. Elle était encore sous le choque des évènements qui s’étaient déroulés. Le second jour un des marins vint lui apporter à manger.


Elle le regarda, l’homme lui souriait gentiment, ne disant rien. Il ne savait pas ce qui s’étaient passé mais il voyait la douleur en elle.
Borréas se mit alors à pleurer et tombant dans les bras de cet homme et finit par s’endormir. L’homme n’avait pas dit un mot, Borréas non plus, mais ses pleurs avaient été une sorte de soulagement pour elle comme si elle s’était confiée à un ami… Une chose qu’elle n’avait jamais pu vivre.


Le lendemain elle se réveilla dans son lit. L’homme avait disparu, elle courra le chercher sur le navire mais il n’y avait pas une trace de lui. Elle repensa donc au soir de la veille, a ce sentiment qu’elle avait éprouvé avec cet homme… elle savait ce que c’était, elle ne l’avait jamais vécu mais elle savait ! C’était un sentiment qu’on ne partage qu’avec des gens de confiance, proches. Elle voulait revivre ça ! Elle se repris donc en main, se claqua le visage avec ces 2 mains sous le regarde surpris des marins, et elle commença à aider tous ceux qu’elle pouvait. Durant les 5 jours suivant elle créa des liens avec ces matelots, personne ne connaissait l’histoire de personne mais une confiance mutuelle s’installait entre tous.


Une fois arrivé à Eorzéa elle dut les abandonner, mais elle était contente, elle s’était fait des amis.
Elle prit ensuite la route sur ces terres inconnues jusqu’à arriver à Ul’dah. Avant d’entrer dans la cité elle se fit une promesse, un jour elle retrouvera cet homme qui l’avait libéré de sa tristesse, un jour elle retournera à son village et tiendra tête a son père, et surtout, elle se trouvera des amis.


Elle entra donc dans la cité, elle savait qu’elle ne pouvait pas errer dans les rues comme ça. Il lui fallait un travail pour survivre. Elle vit un groupe de gladiateur. C’est la que Borréas compris ce qui lui fallait pour survivre et atteindre ses objectifs.
C’est comme ça qu’elle commença sa formation de gladiatrice.
Depuis ce jour elle suit une phrase, une idée qu’elle s’est construite :


« Je serai le mur sur qui les gens viendront s’appuyer en cas de besoin, je serai le pilier qui empêchera les plafonds de s’effondrer sur les familles. Je serais l’amie qui tendra la main quand personne ne le fera! »

Mise a jour de l'avancée de l'histoire:


1.1

Actuellement Borréas a rejoint les Fanaris et est devenue l’apprenti d'Arseos. Elle semblait réagir aux auras sauvages de manière plus ou moins violente en fonction du niveau de menace. Différentes choses se passent avec son corps:

- Crissement des muscles des membres
- Respiration chaude et une lueur de flamme sort de sa bouche
- lorsqu'une menace physique l’atteins (blessures ou autres) sans être trop grave, ses écailles noires recouvre la blessure pour la soignée
- on peut également observer une augmentation de la force physique ainsi qu'une attitude de chasseur face a sa proie bien que cela ne soit pas forcement    Borréas la plus forte

Hier elle a du s'absenter pour pour rejoindre une personne qui disait avoir des renseignements sur sa tribus et du pourquoi ces réactions physique. Cependant la rencontre ne s'est pas déroulée comme elle l’espérait et un combat acharné a eu lieu. Les deux combattants se battaient de la même manière, avec les mêmes symptômes que décrit plus  haut en plus violent.

Borréas fini par reprendre conscience au moment de donner le oups final. Elle réussi a garder sa "forme" de chasseuse pour rentré jusqu’à la villa des Fanaris devant laquelle elle s'évanouie, récupérée par Mina quelque heures plus tard.

Il semblerai que depuis cette rencontre elle puisse contrôler en partie cette nouvelle forme mais n'a pas encore eu le temps de l'essayer depuis, de plus elle appris certaines chose durant ce combat a propos de son clan...

Pour le moment elle se repose afin de récupérer et de ce soigner.

1.2

Ces pouvoirs ont un impacte bien plus important. On a envoyé Borréas s’entraîner pendant 3 jours après quoi Mina va lui faire subir un entrainement afin de devenir Titan Fanaris. Mais il se peut que durant ces 3 jours son coté draconnique prenne le dessus sur son corps actuel...


Dernière édition par Borreas le Lun 11 Juin - 2:27:10, édité 2 fois
avatar
Messages : 39
Points : 47
Date d'inscription : 09/02/2018
Age : 23
Lieu de naissance à Eorzéa : Othard - Steppes d'Azim
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Borréas La guerrière apprentie

le Jeu 7 Juin - 20:04:07
J'ai adoré ... Vraiment je ... UH ! J'adore ces histoires, la logique tout !! <3 

------------------------------------------------------------------
avatar
Messages : 4
Points : 8
Date d'inscription : 04/06/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Borréas La guerrière apprentie

le Jeu 7 Juin - 20:23:06
Ahah merci Vati :)
avatar
Messages : 4
Points : 8
Date d'inscription : 04/06/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Borréas La guerrière apprentie

le Dim 10 Juin - 15:04:04
Petite mise a jour de l'histoire pour voir l'avancer de son histoire parmi les Fanaris :)
Contenu sponsorisé

Re: Borréas La guerrière apprentie

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum